"Sometimes, light hides more things than it shows"

Délitement d’innocence – Poème

Délitement d’innocence
 
Courbés en angles droits les dos
Sont des fardeaux tordus, fragiles,
Figés tels que sont des fossiles,
Cagneux comme étaient les dodos ;
 
Ce sont des carniers biscornus
Hantés par des oiseaux de chasse
Dont le maigre bâton dépasse
Ainsi que leurs deux membres nus.
 
Ces vieux, qu’ils me semblaient bizarres !
Enfant, à travers leurs escarres
Je ne voyais que mes bobos,
 
Au grand midi je doute encore,
Penché dessus les lavabos,
Du moi que le miroir ignore.

Leave a Comment

Let us know your thoughts on this post but remember to place nicely folks!